Fiche La juste valeur la fiche fiscalité

La fiche fiscale : la juste valeur la fiche fiscalité ? : les explications Adhésion sans engagement


Prévisionnel certifié à 124.9 € HT
Pour vos financements bancaires
prévisionnel
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 399 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

La juste valeur

137 caractères
temps de lecture : 1 minute

Nouvelle unité d'évaluation pour la finance et la comptabilité depuis 2005, la juste valeur est une norme comptable qui s'oppose à la norme de la " valorisation au coût historique ", qui, elle, valorise passifs et actifs et à leur date d'achat sur les marchés.

Alors que la juste valeur consiste à valoriser les passifs et les actifs des grandes entreprises à la date de clôture du bilan, selon leur valeur de marché ou à défaut selon leur valeur calculée par la somme actualisée des flux de revenus attendus de leur utilisation.

expertise comptable


Mise au point par l'organisation mondiale de normalisation comptable (IASB), la juste valeur permet d'augmenter le degré d'objectivité, de pertinence et de transparence des informations des bilans annuels.

Elle est le meilleur moyen, pour les investisseurs d'assurer le succès de leurs investissements.

Son caractère immédiat fournit une évaluation actualisée des actifs et des dettes.

Elle a pourtant été accusée d'avoir eu un impact pro-cyclique puissant sur le système bancaire et financier dans la crise de 2008.

Au moment de l'estimation lors du règlement d'une dette ou de la vente d'un bien, 3 méthodes d'évaluation permettent de déterminer la juste valeur dans le cadre d'une transaction commerciale :

>     La méthode de marché ;

>     La méthode des bénéfices ;

>     La méthode de coûts.

 

La méthode de marché se base sur le marché.

Le prix du marché concret sert d'indicateur pour déterminer la juste valeur.

Mais s'il n'existe pas de prix du marché concret pour le bien échangé, la juste valeur est calculée à partir d'actifs similaires.

La méthode des bénéfices se base sur la réduction de tous les flux de trésorerie concernés avec un taux d'intérêt équivalent au risque à la date de l'évaluation.

Enfin, la méthode des coûts combine la méthode de réapprovisionnement et la reproduction des coûts.



posté le
Corrigé le 2020-02-06

Toutes les fiches fiscales >>