Fiche Qu'est ce qu'une chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) ?

La fiche fiscale : qu'est ce qu'une chambre de métiers et de l'artisanat (cma) ? : les explications Adhésion sans engagement

Création dès 25 € HT
Entretien fiscal compris
créez

Prévisionnel certifié à 125 € HT
Pour vos financements bancaires
démarrez
Comptabilité dès 25 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 300 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

Qu'est ce qu'une chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) ?

Recherche :

Qu'est ce qu'une chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) ?

THÈME : création
281 caractères
temps de lecture : 3 minutes

La chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) est un ensemble d'établissements publics administratifs ayant vocation à accompagner les entreprises artisanales ainsi que les métiers d'art dans le lancement de leur activité puis dans leur croissance.

Il existe près de 250 métiers de l'artisanat différents, c'est pourquoi un organisme qui leur est dévolu, à savoir la chambre des métiers et de l'artisanat (CMA), a été créé.

création




L'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA) est l'établissement public national fédérateur des chambres de métiers et de l'artisanat composé des présidents des chambres de métiers représentant les régions, les départements et les sections (CMAR, CRMA et CMA) et dont la tutelle est exercée par le ministère chargé de l'artisanat.

Il est composé des présidents des chambres de métiers représentant les régions et les départements qui se réunissent en bureau puis en assemblée générale.

Lieu d'expression, de débats, d'études et de synthèse, l'APCMA est le partenaire des organisations professionnelles du secteur et l'interlocuteur des pouvoirs publics nationaux et européens.

Etablissement public administratif, chaque chambre de métiers et de l'artisanat de France métropolitaine et d'outre-mer est administrée par des élus, eux-mêmes artisans.

Le réseau des CMA s'appuie ainsi sur deux mille cinq cents chefs d'entreprise élus par leurs pairs tous les cinq ans (vingt-cinq élus par département).

Les missions principales de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat :  
  1. Défendre les intérêts des artisans :


La première mission des chambres de métiers et de l'artisanat est d'agir pour que la place de l'artisanat soit reconnue. Cette reconnaissance doit être obtenue au niveau local, national et européen.

Les élus des chambres de métiers et de l'artisanat, eux-mêmes artisans, connaissent les réalités du terrain et les besoins des entreprises dans les régions et dans les  départements.

C'est ce qui fait la force du réseau des CMA et son expertise pour accompagner et soutenir les 1 300 000 chefs d'entreprise artisanale en France.
  1. Accompagner les entreprises artisanales


Les chambres de métiers et de l'artisanat accompagnent les entreprises artisanales au quotidien, développent une offre de services de proximité et forment chaque année dans leurs centres de formation près d'un apprenti sur quatre en France.

De la détection d'un projet à la transmission d'entreprise, elles mettent en oeuvre, dans une relation de proximité, des missions d'accompagnement couvrant toutes les étapes de la vie de l'entreprise, de la détection d'un projet à la transmission d'entreprise afin d'en assurer le développement et la pérennité.

Chefs d'entreprises, conjoints collaborateurs, jeunes, créateurs et repreneurs d'entreprises bénéficient de services communs sur tout le territoire : développement d'activité, apprentissage et formation, questions juridiques, étude de marché, aide aux financements et bien d'autres.
  1. Former les artisans de demain


La formation aux métiers de l'artisanat est assurée par les 112 centres de formation d'apprentis (CFA) du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat qui offrent six cents formations.

Ils proposent des formations adaptées aux nouvelles techniques et technologies, et innovent dans leurs pratiques pédagogiques pour répondre à de nouvelles attentes d'un public jeune et connecté.

Le réseau des  CMA propose des parcours individualisés de formation au sein des Universités régionales des métiers et de l'artisanat (URMA).  Chaque personne qui souhaite s'orienter vers les métiers de l'artisanat y trouve un accompagnement pour être formé à un métier en fonction de son parcours personnel.
  1. Tenir le répertoire des métiers le répertoire des métiers(RM) est un registre qui recense l'ensemble des entreprises artisanales exerçant sous la forme d'entreprise individuelle (EIRL, micro-entrepreneur) ou de société (EURL, SARL, etc.).

    Dès lors qu'une entreprise signale un changement dans sa situation, la CMA doit impérativement mettre à jour le registre.
  2. Attribuer la qualité de Maître Artisan: pour obtenir la qualité d'artisan, le professionnel doit seulement être titulaire de l'un des diplômes reconnus par la CMA (CAP, BEP ou diplôme homologué de niveau équivalent).

    En revanche, le titre de Maître Artisan est nécessairement attribué par la chambre des métiers.

    Il n'est décerné qu'à des artisans dont le savoir-faire est reconnu.

    Ce titre est une appellation protégée et déposée qui permet à son titulaire de valoriser son activité.
posté le
Corrigé le 2019-12-27

Toutes les fiches fiscales >>