Fiche Pourquoi offrir des tickets restaurants à vos salariés ? 

La fiche fiscale : pourquoi offrir des tickets restaurants à vos salariés   ? : les explications Adhésion sans engagement

Création gratuite
Entretien fiscal compris
créez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 299 € HT
démarrez
VOTRE Expert

Pourquoi offrir des tickets restaurants à vos salariés ? 

THÈME : social
184 caractères
temps de lecture : 2 minutes

?Non obligatoires, les tickets restaurants, les chèques déjeuners et les chèques de table sont des dispositifs très appréciés des salariés.

Ils sont d'autant plus appréciés par vos salariés quand la taille de vos locaux ne permet pas de disposer d'une pièce suffisamment grande et équipée pour servir de cuisine le midi. La prime-déjeuner est aussi une alternative.

Le financement de ces titres-restaurant représente certes un coût pour votre entreprise mais, sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d'exonérations sociales sur les sommes investies.


Il s'agit donc d'un dispositif gagnant/gagnant permettant un meilleur pouvoir d'achat pour vos salariés, sans pour autant augmenter vos charges sociales.

Une bonne façon de fidéliser le capital humain de votre entreprise.


social


Les tickets-restaurants : comment ça marche ?

Vos salariés bénéficient d'un titre-restaurant par jour travaillé, quel que soit leur contrat ou leur temps de travail. 

Que ce soit sous la forme d'un carnet de chèques repas ou d'une carte, ils peuvent l'utiliser pour régler leur déjeuner dans des restaurants et dans certains commerces.

Précédemment limités à 19 € par jour, le seuil a été revalorisé à hauteur de 38 € en juin 2020.

De plus, les titres-restaurants sont dorénavant utilisables dans les restaurants les dimanches et les jours fériés. 

Ce, dans le but d'aider les restaurateurs dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19.


Quels coûts pour votre entreprise ?

Le coût des titres-restaurants dépend de leur valeur faciale.

Valeur que vous fixez librement tant qu'elle ne dépasse pas les 38 € par ticket.
Votre entreprise prend en charge entre 50 et 60% du montant total, tandis que le montant restant est financé par le salarié bénéficiaire.
S'ajoutent également des frais de gestion facturés par les sociétés émettrices (Up, Edenred...).

Deux conditions doivent être respectées pour que votre contribution patronale au financement des tickets restaurant puisse être exonérée de cotisations sociales :

  • votre prise en charge doit être comprise entre 50 et 60% de la valeur faciale du titre,
  • en 2020, votre contribution patronale ne doit pas être supérieure à 5,55 € par ticket.

En cas de dépassement, la partie excédant ce plafond sera réintégrée dans l'assiette de calcul des cotisations sociales de l'entreprise. 

 

Besoin de conseils ?
Contactez-nous !

posté le
Corrigé le 2020-07-05
Questions en rapport :