Fiche Le flux de trésorerie la fiche fiscalité

La fiche fiscale : le flux de trésorerie la fiche fiscalité ? : les explications Adhésion sans engagement


Prévisionnel certifié à 124.9 € HT
Pour vos financements bancaires
prévisionnel
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 399 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

Le flux de trésorerie

141 caractères
temps de lecture : 1 minute

Le " flux de trésorerie " ou le " Cash Flow " est un ratio qui permet de mesurer :

  • La marge réelle d'une entreprise sur une période précise,
  • Sa capacité à financer ses investissements à partir de son exploitation,
  • Les dividendes qu'elle peut distribuer à ses actionnaires.

Pour les créanciers et les analystes financiers, il constitue un bon moyen d'appréhender la pérennité et la solvabilité d'une entreprise.

Ne confondez pas le cash flow avec la capacité d'autofinancement.

technique comptable


Un flux de trésorerie négatif signifie que l'entreprise opère plus de sorties d'argent que d'entrées, auquel cas le dirigeant va devoir trouver des solutions pour couvrir son découvert et diminuer les charges de la société.
Tandis qu'un flux de trésorerie positif signifie que la  trésorerie est excédentaire, la société peut donc, régler ses dettes, placer son argent et distribuer des dividendes.

Dans le cadre d'une analyse financière, il est possible de calculer le flux de trésorerie d'exploitation : pour évaluer l'intensité des flux monétaires générés par l'exploitation.

La formule étant :
Flux de trésorerie d'exploitation = Résultat net + dotations nettes aux amortissements et aux     provisions - plus-values de cession d'actifs + moins-values de cession d'actifs - variation du besoin en fonds de roulement

Le flux de trésorerie disponible  peut également être calculé via cette formule :
EBE - impôt sur le résultat d ‘exploitation +/- variation du besoin de fond de roulement (BFR) - investissements + désinvestissements

Enfin, pour estimer la valeur des capitaux propres d'une société, à l'égard d'une prise de participation par un ou plusieurs investisseurs, on calcule le flux de trésorerie revenant aux préteurs via cette formule :
Flux de trésorerie disponible - frais financier + produit financier+/- variation de l'endettement bancaire et financier.

posté le
Corrigé le 2020-03-03

Toutes les fiches fiscales >>