Fiche Quel est le barème des frais de carburant pour 2018 ?

La fiche fiscale : quel est le barème des frais de carburant pour 2018 ? : les explications Adhésion sans engagement


Prévisionnel certifié à 124.9 € HT
Pour vos financements bancaires
prévisionnel
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 399 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

Quel est le barème des frais de carburant pour 2018 ?

THÈME : fiscalité
144 caractères
temps de lecture : 1 minute

Contrairement aux salariés, les travailleurs indépendants doivent prendre en compte leurs dépenses réelles en ce qui concerne leurs frais kilométriques dans le cadre de leur activité.

Sont concernés les commerçants, les artisans, les exploitants agricoles et les professionnels libéraux (BNC).

D'une année à l'autre, en février, l'administration met donc à jour les 2 barèmes des frais de carburant au kilomètre : l'un pour les automobiles, l'autre pour les 2 roues (vélomoteurs, moto et scooters).

fiscalité


Lorsque l'entrepreneur indivuduel utilise sa voiture personnelle pour un usage professionnel, l'administration fiscale l'autorise à évaluer ses frais de carburant en utilisant un barème des frais de carburant.

À condition toutefois d'être en mesure de justifier non seulement de l'utilisation professionnelle du véhicule, mais aussi du kilométrage parcouru.
Ces frais devant être enregistrés en comptabilité.
 
Les barèmes sont exprimés en € par kilomètre parcouru et varient en fonction de la puissance fiscale du véhicule (de 3 à 12 cv) et du type de carburant utilisé.

À savoir le gazole, le super sans plomb et le GPL.
 
Ces barèmes ont pour objet le calcul des frais de carburant consommés lors des déplacements professionnels effectués pour les besoins de l'entreprise.
 
 
En 2018, les barèmes sont en hausse par rapport à l'année dernière.

Ils augmentent de 8,5 % pour le super sans plomb de 16 % pour le gazole, et de 10 % pour le GPL pour les automobiles.
 
À titre d'exemple issu du nouveau barème, le chef d'entreprise qui a une voiture diesel entre 5 et 7 cv peut comptabiliser 0.098 € du km parcouru.
 
En ce qui concerne les véhicules prêtés, pris en crédit-bail ou en leasing, seuls les professions libérales et les associés de sociétés soumis à l'IR peuvent aussi utiliser ces barèmes si ces frais ne sont pas déduits du résultat imposable de l'entreprise.

posté le
Corrigé le 2020-04-20

Toutes les fiches fiscales >>