Peut on amortir un achat en BNC ?

187 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Déjà visionné par 520 internautes

Pour rappel, les revenus des professions libérales qui exerce en nom propre sont soumis à l'impôt sur les revenus (IR) dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC).


Si vous optez pour le régime fiscal du réel (déclaration contrôlée) vous pouvez déduire l'intégralité de vos dépenses professionnelles, à condition :
> qu'elles soient nécessaires à l'exercice de votre profession libérale et à la gestion de votre entreprise,
> de pouvoir les justifier en conservant toutes vos factures.
> et de les avoir payés via votre compte bancaire professionnel

Ce sont des charges déductibles du fait qu'elles sont consommées au cours de l'exercice comptable (12 mois).

 

Peut-on amortir un achat lorsqu'on est professionnel libéral ?

En ce qui concerne vos achats professionnels au-delà de 500 € HT, à savoir l'agencement de votre plateau technique par exemple, vous pouvez effectivement l'amortir.

Investissement durable pour votre entreprise, c'est alors un actif immobilisé dont la déduction s'étale sur plusieurs années, dans le cadre de la technique comptable de l'amortissement.

technique comptable


Amortir un achat quand on fait partie des professions libérales

L'amortissement est la constatation comptable de la perte de valeur de certains éléments d'actif résultant de l'usure ou de l'obsolescence. Ainsi, amortir un achat correspond au fait de répartir dans la durée le cout de votre matériel et de votre local professionnel.

Déduire chaque année une valeur correspondant à l'usure de votre bien professionnel vous permet de dégager les sommes nécessaires pour le renouvèlement ultérieur de votre matériel.

À l'expiration de la durée normale d'utilisation du matériel dans lequel vous avez investi, vous vous êtes ainsi reconstitué un capital égal en valeur nominale à son prix de revient d'origine.

 

À savoir que les amortissements sont forcément établis selon les règles applicables aux bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et que vous devez tenir un registre des immobilisations et des amortissements.

La durée d'amortissement d'un bien est fixée d'après sa durée réelle d'utilisation. Toutefois, l'administration fiscale a fixé des durées d'utilisation normale, à savoir :

> votre local professionnel s'amortit sur 25 ans en règle générale

> 5 à 10 ans pour votre matériel

> Entre 4 et 5 ans pour votre véhicule de fonction

> 3 ans pour votre matériel informatique

 

Savez-vous qu'en confiant la tenue de votre comptabilité à un expert-comptable en ligne vous bénéficiez d'un service pluridisciplinaire et complet adapté aux à votre profession libérale et à votre situation fiscale personnelle ?

Contactez-nous !

 

posté le
Corrigé le 2021-03-21

Mots clefs en rapport :
professions libérales / profession libérale / local professionnel / bnc / revenus / professions / libérales / bénéfices / commerciaux / nécessaires / profession / libérale / entreprise / professionnel / comptable / actif / amortissement / usure / matériel / local / normale / amortissements / fiscale /

Questions en rapport :

Toutes les fiches fiscales