Fiche Les obligations vertes la fiche fiscalité

La fiche fiscale : les obligations vertes la fiche fiscalité ? : les explications Adhésion sans engagement

Création gratuite
Entretien fiscal compris
créez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 299 € HT
démarrez
VOTRE Expert

Les obligations vertes

THÈME : banque
201 caractères
temps de lecture : 2 minutes

Les obligations vertes, " Green bonds " en anglais, sont des emprunts émis pour financer des projets écologiques, autrement dit des projets " verts " qui génèrent un impact environnemental positif.

En plein essor, les obligations vertes constituent un véritable levier de financement pour la transition énergétique et écologique.

Lancées en 2007, les obligations vertes se distinguent des obligations classiques par un reporting détaillé sur les investissements qu'elles financent et le caractère vert des projets financés.
Dès 2008, la Banque mondiale et les banques de développement ont eu un rôle moteur dans l'émission des obligations vertes. En effet, la banque mondiale a mobilisé des milliards de dollars dans des projets de reforestation, d'énergie solaire et éolienne et de protection contre les inondations.

Puis, de nouveaux acteurs tels que les grandes entreprises et les collectivités territoriales ont permis d'établir un écosystème d'investissement plus large.

banque


Les obligations vertes : Définition

Les obligations vertes se distinguent des obligations classiques par une information précise et spécifique sur les investissements qu'elle finance.

Le risque financier demeure identique pour les investisseurs.

Les obligations vertes doivent permettre de financer des projets qui contribuent à la transition écologique, à savoir :
>     le développement des énergies renouvelables,
>     l'amélioration de l'efficacité énergétique,
>     la gestion durable des déchets et de l'eau,
>     l'exploitation durable des terres,
>     le développement d'infrastructures de transports faiblement émetteurs de gaz à effet de serre etc.


L'émetteur d'une obligation verte doit démontrer des bénéfices environnementaux mesurables et tangibles, certifiée par un organisme indépendant.

L'obligation verte française

L'agence France trésor (AFT) a lancé sa première obligation souveraine verte, l'OAT verte, en 2017 pour un montant de 7 milliards d'euros.

L'état français confirme ainsi son rôle moteur dans la mise en oeuvre des ambitions de l'accord de Paris sur le Climat de décembre 2015.

L'OAT verte est destinée à cibler des dépenses du programme d'investissements d'avenir (PIA) et du budget de l'État sur la lutte contre la pollution, l'adaptation au changement climatique et la protection de la biodiversité.


De plus, le gouvernement s'est engagé à publier différents types de rapport aux investisseurs sur les impacts environnementaux des dépenses allouées, de façon à établir des standards élevés au sein de ce marché.

Notamment un rapport annuel sur les indicateurs de performance et l'allocation des dépenses.

L'élaboration des rapports étant placée sous la supervision d'un Conseil d'évaluation composé d'experts indépendants.

posté le
Corrigé le 2020-07-30
Questions en rapport :