Fiche Comment gérer le report à nouveau RAN dans son bilan comptable ?

La fiche fiscale : comment gérer le report à nouveau ran dans son bilan comptable ? : les explications Adhésion sans engagement


Prévisionnel certifié à 125 € HT
Pour vos financements bancaires
démarrez
Comptabilité dès 25 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 300 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

Comment gérer le report à nouveau RAN dans son bilan comptable ?

Recherche :

Comment gérer le report à nouveau RAN dans son bilan comptable ?

146 caractères
temps de lecture : 1 minute

Le Report à nouveau (RAN) est un poste comptable au passif du bilan d'une société. Il fait partie des fonds propres, comme le capital social et les provisions.


Hormis le fait qu'il permet à une société de se prémunir contre un exercice comptable déficitaire, le RAN est un élément clé dans l'analyse de la santé financière et de la stratégie d'une société.

technique comptable




 Les associés d'une société ont jusqu'à 6 mois après la clôture des comptes pour approuver les comptes de ladite société et décider de l'affectation de ses résultats lors de l'assemblée générale (AG).


En cas de bénéfices, le résultat peut être affecté de 3 façons différentes :
>     En réserve
>     Distribuer sous forme de dividendes aux actionnaires
>     Au report à nouveau (RAN), afin d'absorber des éventuelles pertes ultérieures.


Lorsque les associés décident de reporter leur décision à une date ultérieure concernant l'affectation des résultats, ils créent un mouvement sur le compte report à nouveau (RAN).


Le RAN est donc une mise en réserve provisoire du résultat.





En quoi le RAN est-il un indicateur clé dans l'analyse de la stratégie financière de la société ?


Enregistré au niveau du compte 110 du plan comptable général (PCG), l'existence du RAN positif indique que les bénéfices des dernières années n'ont pas été distribués.




Soit la société a préféré les mettre de côté pour faire face à d'éventuelles pertes ultérieures, soit elle préfère distribuer des dividendes plus importants à ses actionnaires l'année suivante.


Le RAN positif permet également à une société d'augmenter sa valeur, sans pour autant augmenter son taux d'endettement.




Tandis qu'un RAN négatif est enregistré au niveau du compte 119 du PCG.

Il résulte de pertes de l'année (ou des années) précédente.



Négatif, il sera déduit d'abord des fonds propres, et ensuite du bénéfice éventuel lors d'un exercice comptable ultérieur, dans la limite maximale de 10 ans.




posté le
Corrigé le 2020-02-24

Toutes les fiches fiscales >>