Fiche Que signifie les a-nouveaux ? la fiche fiscalité

La fiche fiscale : que signifie les a-nouveaux la fiche fiscalité ? : les explications Adhésion sans engagement


Prévisionnel certifié à 125 € HT
Pour vos financements bancaires
démarrez
Comptabilité dès 25 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 300 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

Que signifie les a-nouveaux ? la fiche fiscalité

Recherche :

Que signifie les a nouveaux ?

178 caractères
temps de lecture : 2 minutes

Les a-nouveaux en comptabilité consistent à reprendre les comptes de bilan de classe 1 à classe 5 de l'exercice précédent ; généralement pour débuter un nouvel exercice comptable il est nécessaire de saisir les écritures des a-nouveaux qui permettent de reporter les soldes des comptes d'un exercice à l'autre, le principe de cette écriture c'est que les comptes de bilan représentent le patrimoine de la société donc ce dernier ne se limite pas dans un seul exercice comptable mais doit être figuré dans chaque ouverture d'un nouvel exercice.

technique comptable




Lorsque l'on se place au 1er jour d'un exercice, la saisie des a-nouveaux concerne les comptes des classes 1 à 5, c'est à dire les comptes de bilan.

Les soldes des comptes de gestion (classes 6 et 7) ne sont jamais repris à l'ouverture d'un exercice.

Cette méthode a l'avantage de la simplicité mais présente un inconvénient.

Elle ne permet pas de repérer certaines erreurs comme l'utilisation d'un compte 707 " marchandises " pour les ventes alors que sur l'exercice précédent, le chiffre d'affaires était comptabilisé en compte 701 " produits finis ".

Cette  méthode oblige  à saisir manuellement la colonne de l'exercice précédent sur la liasse fiscale (la colonne N-1 n'existe plus dans la liasse depuis 2015) et dans les comptes annuels.

La saisie des a-nouveaux au dernier jour de l'exercice précédent est un peu plus compliquée que la précédente mais  elle permet d'obtenir des comptes annuels qui tiennent compte de l'exercice précédent, lorsqu'il existe.

Ce n'est qu'en début d'activité que la colonne dédiée à l'année précédente ne devra pas être renseignée.

La méthode consiste à saisir l'intégralité de la balance au dernier jour de l'exercice précédent et de procéder à la clôture de cet exercice.

Les a-nouveaux seront générés automatiquement dans l'exercice suivant.

Lorsque le logiciel comprend un module états comptables et fiscaux, il sera également possible, avant d'effectuer la clôture, de générer les comptes annuels et la liasse fiscale afin d'en vérifier la concordance.

Les tableaux comptables de la liasse fiscale correspondront alors exactement à la déclaration qui a été faite par l'ancien cabinet ou dans l'ancien logiciel.

Si la liasse fiscale a été modifiée à la main et non calculée automatiquement par le logiciel (de plus en plus rare), des ajustements seront peut être nécessaires.

Il convient d'opter pour la reprise automatique des à-nouveau lorsque l'application de comptabilité le permet, ce qui diminue le risque d'erreurs.

Il vaut mieux reprendre le détail des mouvements plutôt que les soldes des comptes en fin d'exercice, qui va permettre de mieux suivre les comptes de bilan.

Il  est préférable de mettre en place un journal dédié uniquement aux écritures de reprise des à-nouveaux en comptabilité et de la verrouiller lorsque la reprise est terminée.
posté le
Corrigé le 2020-01-17

Toutes les fiches fiscales >>