Fiche Qu'est ce qu'un seuil de rentabilité ?

La fiche fiscale : qu'est ce qu'un seuil de rentabilité ? : les explications

Création à partir de 99 € HT
Frais greffe / parution dès 150 € HT
Prévisionnel certifié à 125 € HT
Comptabilité dès 25 € HT Mensuel sans engagement
Le logiciel de comptabilité en ligne
ordre des experts-comptables
Expert Comptable inscrit au conseil régional de l'ordre des experts comptables
Adhésion sans engagement
VOTRE Expert

Qu'est ce qu'un seuil de rentabilité ?

Recherche :
Qu'est ce qu'un seuil de rentabilité ?
130 caractères
temps de lecture : 1 minute

Le seuil de rentabilité est le chiffre d'affaires au-delà du quel l'entreprise commence à réaliser des bénéfices.





C'est un indicateur important pour l'entreprise et son calcul permet de déterminer le montant du chiffre d'affaires afin d'atteindre un équilibre au cours d'une période.

Il s'agit d'un résultat à zéro où l'ensemble des charges est égal à l'ensemble des produits.

Ainsi, l'entreprise commencera à générer des profits lorsque le seuil de rentabilité sera dépassé et, dans le cas contraire, elle réalisera des pertes.

Le seuil de rentabilité peut se décliner en nombre de jours de chiffre d'affaires, en nombre de mois et/ou en quantité de produits à vendre.

On parle ici du point mort.

Le seuil de rentabilité est obtenu à partir de la décomposition et qualification, en fonction de leur nature, des charges d'une entreprise.

On peut trouver des charges fixes et les charges variables.

Il peut être calculé à partir du compte de résultat, du tableau des soldes intermédiaires de gestion (ESG) ou, pour faire simple, à partir d'une balance comptable.

Cependant, pour classer les charges fixes des charges variables, il faut effectuer des retraitements extracomptables.

Le seuil de rentabilité est calculé ainsi :

Seuil de rentabilité = charges fixes / [(chiffre d'affaires - charges variables) / chiffre d'affaires]

Rappel :

  • Une charge fixe, appelée également charge de structure, est une charge dont le montant est indépendant du niveau de l'activité de l'entreprise.

    C'est une charge récurrente, à régler peu importe que l'entreprise ait réalisé un chiffre d'affaires ou non.

    Il s'agit dans ce cas de loyers immobiliers, de primes d'assurance, de dotations aux amortissements, etc.


  • Une charge variable ou charge opérationnelle est une charge directement liée au volume d'activité de l'entreprise.

    Par exemple, achat de marchandises pour les entreprises de négoce, achat de matières et fournitures pour les entreprises de production…


posté le

Toutes les fiches fiscales >>

  • formule gratuite comptatoo.fr

    Formule gratuite

    Logiciel compta en ligne + Ventilation + Tableaux de bord + Coffre fort numérique
    compte gratuit

  • formule BIC

    Tarifs BIC

    55 € HT

    Logiciel comptabilité en ligne & Récupération bancaire + Fiscalité + Bilan certifié & télédéclaré DGFIP + Conseils
    devis

  • formule SARL SAS

    SARL SAS

    55 € HT

    Logiciel compta en ligne & Récupération bancaire + Déclarations fiscales + Bilan télédéclaré & certifié + Conseils
    devis

  • Prévisionnel certifié

    Tarifs Prévisionnel certifié

    125 € HT

    Prévisionnel 3 ans pour financements
    prévisionnel

  • Création EURL SASU

    Tarifs Création EURL SASU

    99 € HT

    Statuts Juridiques + Inscription au CFE + Entretien Optimisation fiscale
    créez

  • Création SARL SAS

    Tarifs Création SARL SAS

    199 € HT

    Statuts Juridiques + Inscription au CFE + Entretien optimisation fiscalité
    création

démo du logiciel

Type de compta :



Compta "traditionnelle", Livre d'achats / livre de ventes / Banque / Rapprochement
(+788 kEuros HT / an pour entreprise de commerce ou +238 kEuros HT entreprise de services)



Compta simplifiée, Récupération bancaire, Ventilation comptes charges / produits
(-788 kEuros HT / an pour entreprise de commerce ou -238 kEuros HT entreprise de services)

Ouverture du compte gratuite...