Fiche Panic Attack la fiche fiscalité

La fiche fiscale : panic attack la fiche fiscalité ? : les explications Adhésion sans engagement


Prévisionnel certifié à 124.9 € HT
Pour vos financements bancaires
prévisionnel
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 399 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

Panic Attack

THÈME : social
180 caractères
temps de lecture : 2 minutes

Une attaque de panique, également appelée crise d'angoisse aiguë, se traduit par une peur soudaine et intense qui dure en moyenne une trentaine de minutes.

La personne concernée peut alors appréhender la répétition des attaques de panique. Le fait de ne pas savoir quand ni où celle-ci va se reproduire amène forcément une anxiété et une détresse plus fortement ressentie.

Selon la gravité de la répétition de et de l'intensité, ces crises d'angoisse aiguës peuvent être reconnue "affection de longue durée" (ALD), auquel cas les examens et les soins s'y rapportant sont pris en charge à 100 %.


social


Une attaque de panique apparait lorsque l'anxiété déborde et submerge la personne.

Elle ressent alors la peur de mourir ou de devenir folle.

Son angoisse est telle qu'elle a le sentiment de perdre totalement le contrôle.

Plusieurs sensations physiques accompagnent l'attaque de panique, à savoir :
-    Des essoufflements ou des vertiges ;
-    Des palpitations cardiaques
-    Des tremblements
-    Des douleurs thoraciques
-    Des sensations de suffocation et des  bouffées de chaleur
-    Des sensations de dérobement des jambes (impression de tomber).

Face à l'attaque de panique, la personne peut avoir des mouvements désordonnés, ou fuir le  lieu considéré comme dangereux, ou être en état de sidération, incapable de bouger.

Tous  ces symptômes augmentent d'autant l'angoisse et la panique de façon à créer un véritable cercle vicieux.



En l'absence de prise en charge médicale, la personne qui souffre régulièrement de crises d'angoisse peut aller jusqu'à développer une agoraphobie et en conséquence éviter les situations suivantes :
-    Les bains de foule, principalement en milieu fermé, tel que le métro, les salles de spectacle
-    Les lieux clos tels que l'ascenseur et l'avion
-    Les ponts, les grandes places vides à traverser sont aussi des endroits problématique dans ce cas de figure

Ces évitements entraînent une baisse sérieuse de la qualité de vie au quotidien et des conséquences handicapantes telles que la peur de sortir de chez soi et donc  de l'absentéisme à l'école, ou au travail.
 


posté le
Corrigé le 2020-05-15

Mots clefs en rapport :
attaque de panique crises d angoisse

Toutes les fiches fiscales >>