Fiche La réduction d'impôt et le crédit d'impôt

La fiche fiscale : la réduction d'impôt et le crédit d'impôt ? : les explications Adhésion sans engagement

Création dès 25 € HT
Entretien fiscal compris
créez

Prévisionnel certifié à 125 € HT
Pour vos financements bancaires
démarrez
Comptabilité dès 25 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 300 € HT
démarrez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
VOTRE Expert

La réduction d'impôt et le crédit d'impôt

Recherche :

La réduction d'impôt et le crédit d'impôt

143 caractères
temps de lecture : 1 minute

La réduction d'impôt et le crédit d'impôt sont deux concepts utilisés l'un pour l'autre et qui pourtant ont des principes fondamentaux très différents.





La réduction d'impôt renvoie à un avantage fiscal qui consiste à déduire un montant directement de l'impôt dû.

Si le montant est supérieur à l'impôt dû la différence n'est pas compensée mais, dans certains cas, elle peut être reportée sur les années suivantes.

Le crédit d'impôt fait référence à une réduction d'impôt qui se traduit par un remboursement que les personnes imposables et les personnes non imposables reçoivent pour les encourager à invertir dans des secteurs d'activité spécifiés par l'Etat.

Pour bénéficier de ces avantages, il faut vérifier quelques conditions.

D'abord, le montant doit concerner des activités listées dans la loi, ces charges ne doivent pas être déjà prises en compte dans la détermination des revenus nets.

Enfin, il faut que les bénéficiaires soient
fiscalement domiciliés en France ou considérés comme des "non-résidents Schumacker" (sauf exceptions mentionnées dans la loi).


Les réductions et crédits d'impôt sont calculés sur la base des montants des dépenses engagées qu'on multiplie par un taux fixé par loi dans la limite d'un plafond lui aussi fixé par la loi selon la nature de la charge.

Lorsque la charge ne correspond pas à une dépense, le montant est fixé de manière forfaitaire selon d'autres règles.

Si le crédit d'impôt qui correspond aux revenus et gains étrangers soumis au barème progressif est égal à l'impôt français il est imputé avant les réductions d'impôt qui ont l'avantage d'être répartissables sur plusieurs années ou qui peuvent faire l'objet d'un report.

Le report se fait lorsqu'on a couvert tout l'impôt dû pour l'année en cours ou lorsqu'on a atteint un seuil fixé par la loi en termes d'imputation.
posté le

Toutes les fiches fiscales >>