Fiche La différence entre marge et majoration

L'établissement du prix de vente de votre produit ou service n'est pas une simple question d'intuition. C'est l'un des principaux facteurs à ne pas Adhésion sans engagement
Création gratuite
Entretien fiscal compris
créez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 299 € HT
démarrez

La différence entre marge et majoration

211 caractères
temps de lecture : 2 minutes

L'établissement du prix de vente de votre produit ou service n'est pas une simple question d'intuition. C'est l'un des principaux facteurs à ne pas négliger pour assurer le succès de votre entreprise. Il a aussi une influence sur votre rentabilité globale ainsi que sur  la perception et la position de votre entreprise sur le marché.

Naturellement, en déterminant votre prix de vente,  vous ne voulez pas seulement couvrir les coûts avec vos produits et vos prestations, mais bien générer un bénéfice. C'est pourquoi le prix de votre produit doit reposer sur un calcul précis dans le cadre duquel vous déterminez le prix idéal pour votre offre.

En conséquence, vous devez décider d'une tarification basée sur une marge bénéficiaire ou bien sur un pourcentage de majoration. La différence entre la marge et la majoration est que la première correspond aux ventes moins le coût des marchandises vendues, tandis que la deuxième est le montant par lequel le coût d'un produit est augmenté afin de calculer le prix de vente.

La question qu'on se pose alors est : pourquoi avoir un profit par rapport aux ventes et un profit par rapport aux coûts?

technique comptable


Définition de marge et majoration :

La marge et la majoration déterminent les gains qui vous reviennent pour chaque produit ou service vendu.

La majoration est le pourcentage appliqué au prix de base, tandis que la marge est le montant de vos gains.

En effet, vous pouvez évaluer vos gains (la différence entre le coût du produit et le prix de vente) sur les biens et services, en utilisant la méthode de majoration ou celle de marge.

De ce fait, on peut définir la marge et la majoration comme suit :

  • La marge (également appelée marge brute) est un taux de rendement exprimé par rapport aux ventes.

    Il correspond au chiffre d'affaires moins le coût des marchandises vendues.

À titre d'exemple, si un produit se vend 100 et coûte 70 pour être fabriqué, sa marge est de 30.

Le pourcentage de marge est alors de 30%.

Ainsi, le terme " marge " exprime le profit réalisé sur une vente.

Il est formulé par rapport au montant de la vente.

 

  • La majoration est un taux de rendement exprimé par rapport aux coûts.

    C'est le montant par lequel le coût d'un produit est augmenté afin de faire dériver le prix de vente.

Pour utiliser l'exemple précédent, une majoration de 30 par rapport au coût de 70 donne le prix de 100.

Le pourcentage de majoration est alors de 42,9% (calculé comme le montant de majoration divisé par le coût du produit).

Ainsi Le terme " majoration " expose un profit réalisé sur une vente, mais il est exprimé par rapport au coût du bien vendu.

Ces deux affirmations forment les définitions de base sur lesquelles se référer pour bien appliquer une majoration ou une marge bénéficiaire.

Différence entre marge et majoration?

Une erreur dans l'utilisation de ces termes peut mener à une fixation de prix qui peut être trop élevée ou trop faible.

Car le problème est lorsque la marge bénéficiaire et la majoration sont exprimées en pourcentage, ils sont alors différents.

En effet, selon les deux exemples précédents, le pourcentage de marge était de 30% alors que le pourcentage de majoration était de 42,9%.

La marge bénéficiaire implique d'exprimer le profit par rapport aux ventes.

En conséquence, le pourcentage de marge bénéficiaire ne sera pas le même que le pourcentage de majoration, puisque le profit n'est pas divisé par le même dénominateur.

La marge bénéficiaire est obtenue par la division du profit par le produit de la vente.

Tandis que la majoration est obtenue en divisant le profit par le coût, et non pas par le produit de la vente.

Conclusion :

Pour conclure si vous voulez gagner une certaine marge, vous devez majorer le coût du produit d'un pourcentage supérieur au montant de la marge.

Le pourcentage de majoration doit être supérieur au pourcentage de marge.

Cette méthode permet à votre entreprise de toujours sécuriser ses marges de bénéfices.

posté le
Corrigé le 2020-08-28

Mots clefs en rapport :
lutte blanchiment capitaux lutter blanchiment argent coût produit majoration plants café blanchiment argent blanchiment capitaux direction trésor lutte blanchiment économique financier lutter blanchiment majoration prix prix vente produit service profit ventes coût produit rendement exprimé profit vente vente majoration exprimé coût majoration coût produit majoration produit vente café caféiers arbre feuilles poussent fruits verts production plants produit livres appelée arbres coffea arbustes puisque blanchiment argent capitaux illégale direction trésor lutte activités produits économie économique financier fonds lutter action gafi terrorisme france entreprises luxe packaging marketing emballage consommateur environnement marché verre boom matériaux esthétisme clients valeurs majoration prix vente service entreprise vendues coût profit ventes gains base rendement exprimé obtenue

Toutes les fiches fiscales