L'immigration

THÈME : social
188 caractères
temps de lecture : 2 minutes

Par définition un immigré est une personne née dans un pays étranger à celui dans lequel il s'installe. L'immigration correspond à l'émigration, vue du côté du pays de départ. Ainsi c'est le pays de naissance qui définit l'origine géographique d'un immigré.

Traditionnellement professionnelle et familiale, l'immigration en France a augmenté ces 10 dernières années en raison de l'augmentation du nombre des étudiants internationaux et des demandeurs d'asile.

Le rapport de la cour des comptes a récemment constaté que la France se situe parmi les pays les plus restrictifs en matière d'immigration et que les procédures gagneraient à être allégées. Il souligne le fait qu'une personne étrangère qui souhaite s'installer en France passe en moyenne 3,7 fois en préfecture et attend jusqu'à deux cents jours pour obtenir un titre de séjour qui, en plus, est de courte durée. Ce qui contribue à la saturation des préfectures.

social


Quelques chiffres en France et ailleurs

En 2019, le monde dénombre 270 millions d'immigrés dont 6.7 millions vivent en France, soit 9,9 % de la population totale (contre 7.4 % en 1975).
À savoir que 37 % d'entre eux ont acquis la nationalité française. La qualité d'immigré est donc permanente. L'immigration féminine augmente : 51 % des immigrés sont des femmes, contre 44 % en 1975.
 
Aujourd'hui, à travers le monde les plus forts taux de personnes immigrées travaillent dans les Émirats arabes unis, au Qatar ou au Koweït.

En France, environ 47 % des immigrés sont nés en Afrique (Algérie, Maroc, Tunisie) et 33 % sont nés en Europe (Portugal, Italie et Espagne). Ils sont pris en charge par l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration (OFII). Crée en 2009, cet opérateur de l'Etat gère l'intégration des migrants au cours des 5 premières années de leur séjour en France et le dispositif d'accueil des demandeurs d'asile.


Les causes de l'immigration

Pour les pays, l'immigration permet d'assurer une qualité, ou une quantité de main-d'oeuvre suffisante et de compenser un déficit des naissances.

Tandis que pour le migrant, l'émigration est motivée soit par des raisons professionnelle, auquel cas on parle plus en termes de mobilité et d'expatriation; soit par des raisons familiales ou personnelles. Les raisons peuvent aussi être sécuritaire (suite à des guerres ou des catastrophes naturelles), politique ou économique.


posté le
Corrigé le 2021-01-25

Mots clefs en rapport :
demandeurs asile / immigration / immigré / émigration / professionnelle / france / demandeurs / asile / séjour / immigrés / nés / intégration / raisons /

Questions en rapport :

Toutes les fiches fiscales