Fiche Avance sur salaire et acompte sur salaire : quelles différences ? 

Les salariés doivent parfois faire face à des dépenses personnelles imprévues ne leur permettant pas toujours d'attendre le paiement de leur salaire. Adhésion sans engagement
Création gratuite
Entretien fiscal compris
créez

Logiciel de comptabilité en ligne gratuit
s'inscrire
Comptabilité dès 24.9 € HT Mensuel
Visa fiscal compris
démarrez

Bilan annuel certifié dès 299 € HT
démarrez

Avance sur salaire et acompte sur salaire : quelles différences ? 

THÈME : social
164 caractères
temps de lecture : 2 minutes

Les salariés doivent parfois faire face à des dépenses personnelles imprévues ne leur permettant pas toujours d'attendre le paiement de leur salaire. Ils peuvent alors se tourner vers leur employeur pour bénéficier du paiement anticipé d'une partie de leur salaire, sous la forme d'un acompte sur salaire ou d'une avance.

En tant qu'employeur il est primordial de distinguer ces deux dispositifs qui ne renvoient pas aux mêmes mécanismes, ni aux mêmes obligations.

Pour ne plus jamais confondre acompte et avance sur salaire, suivez le guide !

social


Acompte sur salaire : paiement d'un travail déjà accompli

L'acompte sur salaire est une pratique très courante en entreprise.

Il correspond au paiement en avance d'un travail qui a déjà été effectué.

Un salarié qui demande un acompte le 15 du mois ne pourra toucher que la part correspondante à 2 semaines de travail, et non 3 par exemple.


Tous les salariés peuvent demander un acompte sur salaire, quel que soit leur contrat à l'exception des contrats non mensualisés (certains intermittents).

Ils n'ont pas besoin de justifier leur demande.

En tant qu'employeur vous avez l'obligation d'accepter, l'acompte sur salaire étant un droit garanti par le Code du travail.


Le montant de l'acompte est ensuite déduit du salaire le même mois et apparait sur le bulletin de paie.


Avance sur salaire : prêt de l'entreprise pour un travail pas encore effectué

L'avance sur salaire est un prêt consenti par l'entreprise puisqu'elle correspond à un travail qui n'a pas encore été réalisé.


Contrairement à l'acompte sur salaire, l'employeur n'a aucune obligation d'accepter la demande du salarié.


L'avance sur salaire n'est pas sans risques.

En effet, il peut être difficile de récupérer l'avance si votre salarié quitte l'entreprise avant de l'avoir remboursé.

Aussi est-il conseillé de rédiger un écrit précisant le montant de l'avance et le mode de remboursement.

Celui-ci pouvant se faire :
- Sur les fiches de paie du salarié, dans la limite de 1/10o de son salaire mensuel net exigible.

Le remboursement peut donc s'étendre sur plusieurs mois.


- Sur son solde de tout compte, en déduction des indemnités de licenciements.

- En dernier recours, en saisissant le conseil des prud'hommes.


Vous avez des questions ? contactez nos experts !


posté le
Corrigé le 2020-08-27

Mots clefs en rapport :
entreprise comité entreprise organe avance prêt entreprise travail entreprise comité entreprise comité entreprise organe avance prêt entreprise prêt entreprise travail comité entreprise entreprise comité entreprise organe chef entreprise entreprises salariés acompte avance travail déj

Toutes les fiches fiscales